IFADEM-Haïti : lancement officiel de la formation des enseignants

Le ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle a procédé au lancement officiel de la formation de la deuxième cohorte d’enseignants dans le cadre du dispositif IFADEM, le 13 mai 2016. 

Date

13 mai 2016

Lieu

Hinche

Thèmes

Éducation, Formation ouverte et à distance

Les cérémonies ont été organisées à l’EFACAP Anténor Firmin de Hinche, dans le département du Centre, où 300 enseignants rejoignent le dispositif d’auto-formation tutoré établi sur neuf mois à la suite de leurs collègues des départements du Sud, des Nippes et de la Grande Anse (Jérémie).
Cette cérémonie a été riche en allocutions significatives. Dans son mot de bienvenue, M. Mulaire Julsaint, Directeur Départemental de l’Éducation, a rappelé l’importance de cette initiative qui fait renaitre l’espoir d’une éducation de qualité dans son département. Remerciant les initiateurs pour avoir ciblé son département, il a invité les enseignants bénéficiaires à ne ménager aucun effort pour parvenir aux résultats escomptés.
S’exprimant au nom du comité de Coordination International d’IFADEM,  Monsieur  Alain Charbonneau, Directeur du Bureau Caraïbes a remercié tous les acteurs et partenaires de l’Initiative en Haïti, pour leur contribution à l’avancement des activités. Il a réaffirmé la volonté et l’engagement des partenaires de l’initiative à accompagner le ministère dans son vaste programme de refondation du système éducatif pour une éducation équitable, inclusive et de qualité.
IFADEM-Haïti : lancement officiel de la formation des enseignants ©IFADEMSelon le Coordonnateur National d’IFADEM, M.Jacques Yvon Pierre, ce lancement "constitue un pari gagné et un devoir accompli après le chemin parcouru et les obstacles surmontés". En effet, selon lui, "IFADEM a du sens et est unique en son genre : avec un budget de moins de deux millions de dollars canadiens, [...] IFADEM appuie la conception de contenus, forme les formateurs et les enseignants, installe des infrastructures numériques". Avant de conclure, "Je crois en IFADEM et pense que c’est un dispositif d’avenir pour le système éducatif d’Haïti".
Le représentant du ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), M. Ecclésiaste Thélémaque, a abondé dans le même sens. Membre du Comité National de la phase expérimentale, il a rappelé la complexité de la tâche de la coordination eu égard au déploiement à six départements et prodigué des conseils à tous les acteurs impliqués pour faire d’IFADEM un dispositif qui s’impose en Haïti par une formation efficace et efficiente, un système de gestion caractérisé par la transparence et la reddition des comptes.
Pour les participants du centre, IFADEM est non seulement une opportunité d’améliorer l’enseignement-apprentissage en langue française mais aussi et surtout une ouverture à la modernité et au savoir via les technologies de l’information et de la communication.

Submitted on Last update on

Add new comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.