IFADEM-Cameroun : atelier de co-construction du dispositif

L’atelier de co-construction de l'initiative IFADEM au Cameroun s'est tenu, les 29 et 30 août 2016, à Yaoundé. 

Date

29-30 août 2016

Lieu

Yaoundé

Thèmes

Enseignement, Formation continue, Pédagogie, TICE

Tags

Atelier, co-construction

Des représentants des départements ministériels (Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, ministère des Enseignements secondaires, ministère des Relations extérieures), des responsables des services centraux du MINEDUB, des coordonnateurs des projets, des responsables des services déconcentrés (Inspecteurs et conseillers pédagogiques régionaux), des représentants du comité de coordination IFADEM  ainsi que dix directeurs d’école primaire, ont été réunis par le ministère de l’Éducation nationale camerounais, dans le cadre de l’atelier de co-construction du dispositif IFADEM pour le Cameroun, organisé à Yaoundé, les 29 et 30 août 2016.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier présidée par Mme Youssouf Hadidja Alim, Ministre de l’Éducation de Base (MINEDUB) au Cameroun, s’est déroulée en présence de M. Voundi Voundi, Directeur des Affaires Juridiques et de Mme Itoe Mispa, Inspecteur Général des Enseignements pour le MINEDUB; de Mme Ntsama Mireille, Directrice des Relations avec l'OIF au Ministère des Relations Extérieures; de M. Sally Maïriga, Secrétaire Général à la Commission Nationale de l'UNESCO-CAMEROUN; de Mme Johanna Gardrel, Administratrice du Bureau régional de l’AUF;  ainsi que de M. Jean- François Maynier, Coordonnateur d’IFADEM pour l’AUF.

Dans son allocution, Mme la Ministre de l’Éducation a insisté sur l’importance de cette initiative qui s’inscrit dans le sillage des actions implémentées par le département ministériel dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’éducation, qui constitue une composante majeure de l’Agenda 2030 de l’Éducation. Elle a également souligné le fait que cet atelier de co-construction était programmé à un moment propice, puisque le ministère de l’Éducation de Base est en train de mobiliser et de préparer des milliers d’enseignants à mieux affronter l’année scolaire 2016/2017 qui est sur le point de démarrer.

M. Jean François Maynier a, par ailleurs, insisté au nom de l’AUF et de l’OIF, sur l’esprit de co-construction de la démarche IFADEM et s’est réjouit que le ministère de l’Éducation ait souhaité associer les différentes directions du ministère à la définition du dispositif de formation.
C’est ainsi que la démarche pourra s’inscrire dans les meilleures conditions dans la politique de fomation continue du ministère de l’Éducation.

Atelier de co-construction du dispositif IFADEM au Cameroun ©IFADEM

Les travaux se sont tout d’abord articulés autour d’un état des lieux sur le système éducatif camerounais, effectué par le représentant du ministère de l’Éducation nationale au Cameroun (M. Hans Dieudonné Zame Obame, Inspecteur de pédagogie chargé de l’enseignement primaire), puis sur le descriptif des dispositifs de formation continue des enseignants ainsi que sur les projets en cours avec l’appui des partenaires techniques et financiers dans ce domaine.

Mme Solange Nkeck, experte en didactique des disciplines à l’Université de Yaoundé 1, est également intervenue afin d’apporter des éléments de réflexion complémentaires basés sur une restitution du travail de collecte des données qui lui avait été confié par l’AUF dans le cadre de la phase exploratoire d’IFADEM, préalable à l’atelier de co-construction.

Le coordonnateur de l’AUF pour IFADEM a ensuite effectué une présentation des dispositifs qui ont déjà été déployés dans les pays IFADEM, avant que le groupe d’experts puisse engager collectivement la co-construction d’un dispositif qui sera spécifique aux besoins du Cameroun : publics et zones d’expérimentation, contenus de formation à concevoir par les équipes locales, technologies associées à ce dispositif de formation hybride (en présentiel et à distance).

Les travaux se sont achevés dans la perspective de la signature de l’accord-cadre entre le gouvernement de la République du Cameroun, l’AUF et l’OIF au mois de novembre, qui marquera le lancement officiel de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) au Cameroun, afin de contribuer collectivement à l’amélioration des compétences professionnelles des enseignants du primaire, au service d’une éducation de base de qualité.

Atelier de co-construction du dispositif IFADEM au Cameroun ©IFADEM

 

 

Submitted on Last update on

Add new comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.