IFADEM-Mali : lancement des activités de formation des enseignants

Deux mille enseignants du primaire se sont réunis en cohortes de deux cents à quatre cents, dans huit centres de formation à travers le pays, pour le premier regroupement qui marque le démarrage effectif des activités de formation d'IFADEM au Mali.

Date

27-29 décembre 2016

Lieu

Kita et 8 localités

En savoir plus

Thèmes

Formation continue, Formation ouverte et à distance, Ressources, TICE

Tags

Regroupement

Le lancement de cette formation s’est déroulé à l’Institut de Formation de Maîtres de Kita, sous la présidence du Professeur Barthelémy Togo, Ministre de l’Éducation Nationale, en présence des autorités politiques et administratives de la ville. Trois jours durant, les enseignants des écoles couvertes par le dispositif dans les régions de Kayes, Koulikoro et Mopti ont été outillés en vue de l’exploitation des quatre livrets de formation conçus par IFADEM Mali.
En effet, dans le cadre de cette initiative mise en œuvre par le Ministère de l’Education Nationale en partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie et l’Organisation Internationale de la Francophonie sur financement de l’Union Européenne à travers le groupe des pays Afrique Caraïbe et Pacifique (ACP), des livrets ont été conçus en lien avec les besoins du système éducatif malien. Ces livrets se rapportent à l’appui psychosocial, à l’enseignement du français, à l’évaluation des apprentissages et à l’enseignement des mathématiques. Les deux mille enseignants auront huit mois pour s’approprier le contenu des livrets.
Après l’allocution de bienvenue du maire de la commune urbaine de Kita, Monsieur Amadou Mahamane, Responsable du Campus Numérique Francophone de Bamako a, au nom du Comité de Coordination Internationale (CCI), rappelé les actions menées, notamment :

  • la formation des tuteurs et des animateurs,
  • la conception de livrets de formation pour les enseignants et pour les directeurs,
  • l’étude sur les centres numériques. 

Il a ensuite évoqué les actions à venir, entre autres :

  • le renforcement de quatre Instituts de Formation de Maîtres en termes de connectivité à Internet,
  • la formation des directeurs d’écoles,
  • la formation des acteurs du système dans les domaines de l’informatique.

Le Responsable du CNF a également rappelé qu'IFADEM est née d’une volonté conjointe du Ministère de l’Éducation Nationale du Mali et de ces deux organisations. D’où la signature d’un accord-cadre à Dakar le 5 octobre 2015 entre le Ministre de l’Éducation nationale du Mali et les représentants de l’OIF et de l’AUF lors de la deuxième réunion du comité de pilotage.

Dans le discours de lancement du dispositif, le Ministre de l’Éducation Nationale a déclaré : "L’ancrage territorial ainsi visé par IFADEM à la faveur de ce regroupement a pour but de coller à la politique de décentralisation en cours au Mali. En effet, le Mali s’est engagé depuis la fin des années 90 dans un processus irréversible de décentralisation de son système éducatif. C’est pourquoi nous avons jugé utile de décentraliser la formation et de la tenir au plus près des établissements des enseignants bénéficiaires. En outre, le choix des IFM pour abriter ces formations vise un recentrage de la formation continue des enseignants autour des écoles de formation".
Au terme des trois jours de formation en présentiel, des regroupements entre les bénéficiaires de la formation et leurs tuteurs ponctueront le parcours d’autoformation à distance. Ces regroupements se feront autour des conseillers pédagogiques et des directeurs formés comme tuteurs dans le cadre du dispositif IFADEM.
Après avoir réitéré ses remerciements à l’OIF et à l’AUF pour leur appui technique et financier, le Ministre a exprimé son engagement à soutenir IFADEM en vue de sa réussite.

Discours du Ministre lors du lancement de la formation des enseignants au Mali ©IFADEM

Submitted on Last update on

Add new comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.