Restitution du rapport d’évaluation de la phase pilote d’IFADEM au TOGO : Vers une extension de l'Initiative

Le 26 septembre 2019, le Ministère des enseignements primaire et Secondaire en collaboration avec l’institut de la francophonie pour l’éducation  et la formation (IFEF), a organisé un atelier de restitution du rapport d’évaluation de la mise en œuvre de la  phase pilote  de l’Initiative  Francophone  pour la formation à distance des maîtres, IFADEM, qui a ciblé 600 enseignants volontaires identifiés autour des ENI de Nostè, Dapaong et Tabligo.

Date

26 septembre 2019

Lieu

Lomé - Togo

Thèmes

Éducation, Enseignement, Évaluation, Formation continue

Les conclusions d’une analyse rétrospective conduite selon les standards internationaux de l’aide au développement confirment la pertinence, l’efficacité et l’efficience du dispositif de formation en présentiel et à distance  avec un tutorat de proximité ainsi  que la durabilité et l’impact des activités réalisées sur la professionnalisation des enseignants et autres acteurs  formés. Les résultats parlent d’eux-mêmes : 86, 41% de réussite à l’évaluation organisée au terme du parcours de formation Ifadem  et 100% de certification  des  enseignants ifademiens au concours professionnel  organisé par le MEPS pour l’obtention du CAP.

Sur base de la qualité des contenus de formation développés, du renforcement des compétences des concepteurs et des tuteurs et de l’appréciation très positive des performances des enseignants formés bénéficiaires  tant par eux -mêmes que par leurs encadreurs de proximité (directeurs d’écoles et formateurs des ENI), le rapport d’évaluation recommande son extension.

Les conclusions et recommandations de l’évaluation sont largement partagées. Au cours d’une cérémonie officielle de remise de certificats aux lauréats de la phase pilote organisée à Nosté le 25 septembre 2019, M. Lantiomey Koffi Oboènale, Directeur des enseignements préscolaire et primaire et représentant du ministère des enseignements primaires et secondaires, a indiqué que la qualité des contenus développés et la pertinence du dispositif en partie à distance font d’IFADEM un modèle adapté pour répondre aux défis de la professionnalisation non seulement des enseignants volontaires mais aussi des autres acteurs du système éducatif togolais.

M. BIYAO KOKOU ESSOHANAM, Directeur des formations et SE d’Ifadem au Togo a indiqué qu’une mobilisation des PTFs a déjà été initiée pour  la pérennisation des acquis d’IFADEM  et l’extension de la formation notamment à plus de 7000 enseignants volontaires à travers les 6 ENI déjà opérationnelles.

Pour M. KOLMAN Y. AMESSIMENOU, Directeur de cabinet au Ministère au Ministère des enseignements primaires et secondaires, la pérennisation des acquis passe avant tout par la définition d’un mécanisme de financement pérenne. Réaffirmant la volonté du gouvernement, il  a exprimé le souhait de bénéficier d’un appui  de l’IFEF pour  développer un projet-programme  de formation des acteurs du système éducatif prenant en compte l’extension de l’initiative  dans le cadre du projet d’investissement public (PIP) dans le cadre de la révision du PSE. 

Au nom des partenaires de l’Initiative, M. Cédric ARMAND, Coordonnateur Ifadem pour l'AUF a indiqué que l’OIF et l’AUF continueront  d’accompagner les efforts des autorités togolaises à travers l’Institut de la  francophonie pour l’éducation et la formation, IFEF , pour le développement d’un dispositif répondant aux besoins identifiés.

Submitted on Last update on

Add new comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.