IFEF

Les chefs d’État et de gouvernement, réunis à Dakar pour leur XVe Sommet, ont pris la décision de doter la Francophonie d’un nouvel outil visant à appuyer les pays dans leurs efforts pour améliorer leurs systèmes éducatifs : l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF).

Les missions de l'Institut

  • Mettre en oeuvre des programmes de coopération dans le secteur de l’éducation, en accordant la priorité aux sous-secteurs de l’éducation de base et de la formation professionnelle et technique ;
  • Contribuer à l’élaboration, à la mise en oeuvre, au suivi et à l’évaluation des politiques nationales;
  • Proposer et organiser des activités de renforcement des capacités des enseignants, des personnels d’encadrement, des cadres et gestionnaires du système éducatif ;
  • Renforcer les capacités des États et gouvernements membres de l’OIF et de ses partenaires afin d’améliorer la qualité des programmes d’enseignement du et en français ;
  • Fournir aux États et gouvernements qui le souhaitent le conseil et l’expertise technique nécessaires sur différents aspects éducatifs ;
  • Promouvoir l’innovation dans le domaine de l’éducation, en particulier en ce qui concerne l’innovation techno-pédagogique ;
  • Entreprendre des recherches-actions sur les questions d’éducation, en tenant compte des besoins des États et gouvernements membres de l’OIF et de ses partenaires ;
  • Contribuer à l’élaboration des politiques et stratégies sectorielles en matière de formation professionnelle et technique ;
  • Contribuer aux évaluations des apprentissages des élèves dans les États et gouvernements membres de l’OIF et partenaires ;
  • Constituer un espace de concertation entre les partenaires publics et privés en matière de politiques et de programmes d’éducation et de formation.

 

Les organes de l'Institut

Le Comité de pilotage est chargé d’une mission d’orientation de la politique et de la stratégie de l’IFEF. Il est le garant de la qualité des actions mises en oeuvre par l’IFEF.

Il est composé de quinze membres :

- l’Administrateur de l’OIF ou son représentant ;
- le Recteur de l’AUF ou son représentant ;
- le Recteur de l’Université Senghor d’Alexandrie ou son représentant ;
- le Président en exercice de la Confémen ou son suppléant ;
- le Président en exercice de la Conféjes ou son suppléant ;
- six représentants des États ou gouvernements membres des différentes régions de l’espace francophone, choisis par le Conseil permanent de la Francophonie;
- quatre membres choisis par le Conseil permanent de la Francophonie, sur proposition du Secrétaire général de la Francophonie, parmi des personnalités reconnues par leurs compétences dans les domaines d’action de l’IFEF, des donateurs de fonds ou du secteur privé.

La vidéo de présentation

Basé à Dakar (Sénégal), l’IFEF est un organe subsidiaire de l’OIF et a pour mission principale de fournir aux États et gouvernements membres de l’OIF et à ses partenaires, une expertise technique pour l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de leurs politiques éducatives afin d’assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et de promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous.
Quatre programmes de la Francophonie en matière d’éducation et de formation sont intégrés à  l’IFEF :

  • l’Initiative francophone pour la formation à distance des maitres : ce programme participe activement aux efforts internationaux pour assurer une éducation de base équitable, inclusive et de qualité pour tous, en améliorant les compétences des instituteurs, des personnels de l’éducation, en poste dans l’enseignement du et en français; 
  • l’Initiative "École et langues nationales" en Afrique (ELAN-Afrique) : ce programme accompagne les pays dans  la promotion et l’introduction progressive de l’enseignement bilingue au primaire, articulant une langues africaine et langue française;
  • la Formation et insertion professionnelle des jeunes (FIPJ)  : ce programme œuvre avec les pays pour l’amélioration et l’augmentation d’une offre de formation professionnelle tournée vers les emplois d’aujourd’hui et de demain;
  • l’Appui aux innovations et réformes éducatives (PAIRE) : ce programme appuie les pays à adopter des innovations et à mener des réformes nécessaires, en vue de mettre en place une école de qualité pour tous, adaptée aux besoins actuels et futurs, avec une attention accordée à la réduction des inégalités d’accès à l’éducation. Il vise des résultats en lien avec les initiatives ELAN et IFADEM.    

Le programme enseignement massif du français, actuellement en préparation, devrait par la suite intégrer l’IFEF. 

Submitted on Last update on