IFADEM-RDC/Katanga : 2e regroupement des enseignants

Les 574 enseignants en formation IFADEM dans la province du Katanga, ont été réunis pour leur 2e regroupement au début du mois d’avril 2013.

 

Date

du 1er au 5 avril 2013

Lieu

Likasi et Kolwesi

Thèmes

Formation continue

Tags

Regroupement

Les Athénées de Likasi et de Kolwezi ont accueilli, entre le 1er et le 5 avril 2013, respectivement 279 et 295 instituteurs pour leur 2e regroupement IFADEM

Réunis en deux vagues successives dans chacune des sous-provinces, les enseignants de 5e et 6e années du primaire qui suivent la formation IFADEM depuis la fin de l’année 2013 ont été initiés à l’utilisation de deux nouveaux livrets de formation : 

  • le livret 4, "Organiser le travail en classe : les séquences, les interactions, la gestion des grands groupes";
  • le livret 5, "Enseigner le français par et pour les mathématiques".

Les enseignants ont également suivi le 2e volet de l’Initiation à l’informatique et au Web 2.0 dans les deux Espaces numériques aménagés par IFADEM.

Encadrement pédagogique

Anne-Marie Nzumba (DIPROMAD), Anne-Marie Nkombe (Inspectrice) et Egide Imalu (DIPROMAD), concepteurs des contenus IFADEM, coordonnaient les équipes d’encadrement composées de 20 animateurs, professeurs de français dans l’enseignement secondaire et de 26 tuteurs, conseillers pédagogiques.

Les deux Volontaires internationaux de la Francophonie – Maye Zakhine pour Kolwezi et Mouhamed Mouliom pour Likasi – en poste depuis le mois d’octobre 2012, animaient les séances d’initiation à l’informatique.

À venir

Le 3e et dernier regroupement des instituteurs katangais se déroulera dans le courant de l’été 2013. D’ici là, les équipes de coordination du ministère, de l’AUF, de l’OIF et de l’APEFE se chargeront de la distribution du 6e et dernier livret de formation ("Enseigner par et pour l’étude du milieu") aux instituteurs et l’organisation de réunions de suivi des tuteurs chaque mois. 

 

 

Publié le Dernière mise à jour le

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ceci est pour vérifier que vous êtes bien un être humain et éviter le pourriel.