Bilan et perspectives pour IFADEM-Haïti : séminaire de co-construction à Port-au-Prince

Les responsables du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) et de ses Directions départementales, les membres du Comité de coordination IFADEM et les partenaires étaient réunis, les 27 et 28 novembre 2013,  pour un séminaire en deux temps : bilan de la phase d'expérimentation d'IFADEM et co-construction de la phase 2 de l'Initiative.

Date

27-28 novembre 2013

Lieu

Port-au-Prince, Haiti

Vidéo de présentation d'IFADEM-Haïti (version courte)

Voir aussi dans la presse...

Thèmes

Éducation

Tags

séminaire, co-construction

Le bilan de l'expérimentation d'IFADEM en Haïti – arrivée à son terme dans le courant du 1er semestre 2013 avec son évaluation externe – et la co-construction d'une deuxième phase de formation qui débutera en 2014, étaient les deux grands points à l'ordre du jour du séminaire qui s'est tenu à Port-au-Prince les 27 et 28 novembre 2013.

Étaient présents les directeurs techniques du ministère (Formation professionnelle, Curriculum et Qualité, Enseignement fondamental, Radio-télévision scolaire, etc.), les 10 directeurs départementaux de l'Éducation, les représentants des partenaires techiques et financiers (UNESCO, UNICEF, Institut français, etc.) ainsi que les membres des équipes nationale et internationale IFADEM ; le Directeur général du MENFP, M. Denis Cadeau a ouvert le séminaire au matin du 27 novembre avec les Directeurs régionaux de l'OIF et de l'AUF, respectivement Mme Chantal Moreno et M. Michel Dispersyn.

Avec la certification d’environ 500 enseignants dans le Sud et dans le Sud-Est du pays en français langue seconde, nous avons bouclé la boucle en ce qui a trait à la phase pilote de ce projet novateur. (...) Mais l’IFADEM-Haïti n’est pas dans le passé, ni dans le présent, il est plutôt dans le futur et c’est l’objet même de votre présence qui doit obligatoirement produire des réflexions de qualité autour d’un projet qui vise à améliorer la qualité de l’éducation en Haïti. (Denis Cadeau, Directeur général du MENFP)

Au cours de la première journée, animée par M. Jacques-Yvon Pierre, président du Comité national IFADEM, l'assemblée a pu revenir sur les acquis de l'expérimentation, notamment au travers de l'évaluation réalisée par deux experts d'IFADEM – M. Jean-Pierre Jarousse et M. Christian Depover – et une experte désignée par le MENFP – Mme Josette Gabotton :

L’expérimentation d'IFADEM «a évolué en s’adaptant pas à pas aux difficultés (parfois considérables si l’on se réfère au désastre de janvier 2010) rencontrées et grâce aux interventions d’une équipe projet réactive ainsi qu’à une gestion efficace du dispositif (...).  Malgré ce contexte difficile, une phase d’expérimentation complète a été conduite et un certain nombre d’acquis intéressants ont été engrangés (...) : une équipe expérimentée ayant rodé ses principales procédures ; des outils, unanimement acceptés et validés, qu’il conviendrait d’ajuster et de compléter à la marge ; une bonne réputation auprès des enseignants qui sont très demandeurs d’un complément et d’une éventuelle extension à l’ensemble de leurs collègues.» (Extrait du rapport d'évaluation).

Sur la base des constats faits par les évaluateurs, les directeurs techniques du MENFP ont proposé différentes pistes de réflexion présentées pendant la journée du 28 novembre par le Mme Irvika François, responsable de l'Unité TICE du Ministère de l'Éducation. Les participants ont ainsi pu aboutir à la rédaction de diverses recommandations – sur sa gouvernance, le public-cible, les contenus de formation, etc. – dont il reviendra au futur Comité national de s'emparer dans la phase 2 d'IFADEM en Haïti qui débutera en 2014, en partenariat avec le ministère des Relations internationales du Québec.

Publié le Dernière mise à jour le

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ceci est pour vérifier que vous êtes bien un être humain et éviter le pourriel.