Actes du colloque international "Contexte global, contextes locaux"

Les actes du colloque international "Contexte global, contextes locaux. Tensions, convergences et enjeux en didactique des langues", organisé par les universités Paris Descartes, Lille 3 et Sorbonne Nouvelle en janvier 2014, ont été publiés.

Thèmes

Recherche

Tags

méthologie, didactique, langues, contextualisation, contenus, colloque, actes

Il s’agissait, lors de ce colloque, de réunir des sociolinguistes, des didacticiens des langues et des linguistes travaillant selon différentes approches théoriques, en provenance des universités du Sud et du Nord, et s’intéressant au caractère international et multicontextuel des stratégies, des outils et des méthodologies éducatives et linguistiques en didactique des langues. Les buts de la rencontre étaient de contribuer à une meilleure compréhension des phénomènes liés au processus de mondialisation/contextualisation de l’école (au sens générique du terme) et de ses outils (les manuels, l’écrit, etc.), de la circulation des méthodologies et des différentes conceptions du rôle de la didactique des langues dans différents contextes.

Sept ateliers thématiques ont permis de rendre compte de la grande diversité des approches et de la rentabilité théorique des notions de contexte et de contextualisation selon un continuum qui va du global au local et vice versa. Ces ateliers ont amené les chercheurs à répondre en partie à un certain nombre de questions vives :

  • Dans quelle mesure, et avec quels aménagements, des approches éducatives et méthodologiques bénéficiant d’une reconnaissance et d’une légitimité internationales sont-elles opérationnelles dans des contextes variés se distinguant aussi bien par leur culture éducative (Beacco, Cicurel, Chiss & Véronique, 2005) que par leurs besoins spécifiques ou les caractéristiques de leurs ressources humaines ?
  • Inversement, des outils élaborés localement et de manière très contextualisée sont-ils à même d’apporter une réponse à des problématiques vécues sur d’autres terrains ?
  • Comment mettre en évidence la complexité du transfert des savoirs linguistiques en lien avec les méthodologies de l’enseignement des langues ?
  • Comment ne pas réduire la langue à un système mais partir d’une conceptualisation sociolinguistique élargie qui inclut aussi bien les acteurs que les véritables formes d’existence des langues dans la communication, les pratiques discursives et les
    textes ? 

Comlan Fontagnon, doctorant à l’Université Paris III - La Sorbonne Nouvelle, en co-tutelle avec l’Université d’Abomey-Calavi, a notamment mis en lumière, lors de sa présentation intitulée "De la conceptualisation à la contextualisation dans l’appropriation d’IFADEM au Bénin", les tensions qui interviennent entre la conceptualisation et la contextualisation dans la mise en œuvre de l'initiative IFADEM au Bénin et son appropriation par les acteurs sociaux du champ éducatif local.

Lire les actes (PDF)

Publié le Dernière mise à jour le

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ceci est pour vérifier que vous êtes bien un être humain et éviter le pourriel.