Soutenances de thèses

Deux thèses de doctorat consacrées à IFADEM ont été soutenues à l’Université de Rouen et à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

Thèmes

Recherche

Tags

Recherche, thèse

"Ingénierie et approche linguistique dans les dispositifs de FAD pour la formation continue des enseignants malgaches, étude de deux dispositifs"

François Maka a soutenu une thèse en sciences de l’éducation intitulée « Ingénierie et approche linguistique dans les dispositifs de FAD pour la formation continue des enseignants malgaches, étude de deux dispositifs » à Rouen le 4 novembre 2015.

François Maka a été le responsable de la formation à distance à l’Institut national de formation pédagogique (INFP) d’Antananarivo. Il questionne dans son travail de recherche deux dispositifs de formation : « Mallette pédagogique » et « IFADEM » quant à leurs capacités de changer positivement les enseignants, selon les objectifs linguistiques et pédagogiques à atteindre.

François Maka a obtenu la mention « très honorable » pour sa thèse dont le jury était composé de Jean Houssaye (président, Rouen), Jacques Wallet (directeur de thèse, Rouen), Georges-Louis Baron (Paris V René Descartes, rapporteur), Michel Develay (Lyon 2, rapporteur), Pierre-Jean Loiret (AUF, membre invité).

En savoir plus

"Analyse émergentiste des pratiques enseignants en FLES, cas de l’appropriation d’IFADEM au Bénin"

Comlan Fantognon a soutenu une thèse en didactique des langues et des cultures intitulée « Analyse émergentiste des pratiques enseignantes en FLES, cas de l’appropriation d’IFADEM au Bénin » à Paris 3 le 16 novembre 2015.

Comlan Fantongon, de nationalité béninoise, a bénéficié d’une bourse de doctorat de la part d’IFADEM durant 3 ans pour mener à bien son travail de recherche. Située au carrefour de la didactique des langues et des sciences de l’éducation, cette thèse porte sur l’appropriation, par les enseignants du cycle primaire au Bénin, d’IFADEM en tant que dispositif de formation continue, en enseignement-apprentissage du Français langue étrangère et seconde.

Comlan Fantognon a obtenu la mention « très honorable » à l’unanimité du jury qui était composé de Margaret Bento (Paris Descartes, présidente), Vaérie Spaëth et Jean Paul Nacy Combes (Sorbonne Nouvelle, directeurs de thèse), Maxime Da Cruz (Abomey Calavi, Bénin) et Jean Ravenstein (Aix-Marseille, rapporteurs), Gabriel Boko (Abomey Calavi, Bénin) et Pierre-Jean Loiret (AUF).

En savoir plus

 

Publié le Dernière mise à jour le

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ceci est pour vérifier que vous êtes bien un être humain et éviter le pourriel.