Réunion du comité de pilotage IFADEM/PAPDES Côte d'Ivoire

L'Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF) et l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) ont participé au comité de pilotage élargi d'IFADEM-PAPDES en Côte d'Ivoire le 17 septembre 2018 à Abidjan dans les locaux du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle (MENETFP).

Date

17 septembre 2018

Lieu

Abidjan (Côte d'Ivoire)

Thèmes

Éducation, Enseignement, Formation continue

L'Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF) et l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) ont participé au comité de pilotage élargi d'IFADEM-PAPDES en Côte d'Ivoire le 17 septembre 2018 à Abidjan dans les locaux du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle (MENETFP). La délégation de l'IFEF était composée de Monsieur Emile TANAWA, Directeur, Monsieur Papa Youga Dieng, Coordonnateur IFADEM pour l'OIF, Monsieur Cédric ARMAND, Coordonnateur IFADEM pour l'OIF, Monsieur Mahawa Sémou MENDY, responsable pays au CCI et de Madame Bodiel FALL, représentante d'ELAN. Cette activité présidée par M. Raoul Koné, Directeur de cabinet adjoint du MENETFP a mobilisé le Directeur des partenariats de l’AUF et tous les Directeurs et cadres supérieurs du ministère. Elle marque le début de la phase d'extension de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) en Côte d'Ivoire. Au total, 26 000 personnels de l'éducation seront formés sur la période 2019-2022. La formation comprend trois principaux objectifs spécifiques :

-        former 10 000 Instituteurs des classes de la grande section, des cours préparatoires et du cours élémentaire première année pour l’amélioration de la qualité des apprentissages premiers ;

-        renforcer les capacités de 15 000 Directeurs des écoles primaires   pour l’amélioration de la qualité de la direction des écoles ;

-        renforcer les capacités de 1 000 Chefs d’établissement de collèges afin d’impacter positivement la qualité de l’enseignement dans ces établissements.

Ce projet bénéficie du soutien de l’Agence Française de Développement (AFD) dans le cadre d’un Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) conclu entre la République de Côte d’Ivoire et la République française.

 

Publié le Dernière mise à jour le

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ceci est pour vérifier que vous êtes bien un être humain et éviter le pourriel.